TUTOS.EU

Comment réagir face à un soupçon d'AVC

Si on cherche des informations sur la détection d'un AVC, le mieux est d'aller sur des sites comme celui de l'assurance maladie , cad ameli.fr.

Sur le lien ci-dessous ils donnent des informations qui datent de novembre 2019 :

https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/urgence/pathologies/avc

 

On peut lire que lorsqu'un accident vasculaire cérébral survient, un ou plusieurs symptômes apparaissent de façon brutale :

  • une déformation de la bouche ;
  • une faiblesse ou un engourdissement soudain d'un seul côté du visage : impossibilité de sourire, la lèvre est tombante d'un côté ;
  • une perte de force ou un engourdissement du bras ou d'une jambe ;
  • une difficulté d'élocution ou de compréhension.

 

En présence de l'un ou l'autre de ces signes, appelez le 15 ou le 112 (numéro d'urgence européen) depuis un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile (même bloqué ou sans crédit).

 

En fait cette page fait suite à la lecture d'un article comme https://www.20minutes.fr/societe/353637-20091009-comment-reconnaitre-accident-vasculaire-cerebral

J'ai voulu prendre des notes.

En naviguant je ne sais comment je suis tombé sur cet article de hoaxkiller où on indique 3 étapes : http://www.hoaxkiller.fr/hoax/2006/diagnostic_avc.htm

  • sourire
  • lever les deux bras ensemble et les tenir en l'air
  • répéter une phrase simple clairement

 

En lisant ceci, je me suis dit : note le !

On sait que l'accident vasculaire cérébral constitue une urgence médicale extrême et qu'il peut être nécessaire de réagir sous 3 heures.  Une grande partie se joue avant l'arrivée à l'hôpital grâce à la rapidité du diagnostic de l'entourage direct. Les 3 étapes sourire, lever les deux bras etc viennent d'une étude présentée lors du 28e congrès de l'association américaine sur les AVC.

Cependant l'American Stroke Association précise qu'elle n'approuve pas cette étude qui a été réalisée sur un petit nombre de cas, qu'il s'agit d'une information à destination des médecins et qu'il ne faut pas pousser le grand public à s'improviser docteur. C'est juste une piste de diagnostic rapide et qu'en cas de symptôme suspect.

Donc les sites comme Ameli sont mieux placés pour chercher des informations sur comment reconnaître des symptômes et savoir quoi faire.