Titre

Gestion des erreurs en Powershell

Différents exemples de gestion d erreurs en Powershell

La gestion des erreurs se fait comme en C#, avec des balises try et catch.
Dans les balises try on essaye une opération. Si cette dernière ne fonctionne pas, alors c'est le code situé dans la balise catch qui est exécuté.
A noté que pour être catché, l'erreur doit être bloquante, c'est la raison pour laquelle dans l'exemple ci-dessous on utilise -Force -ErrorAction Stop
sur la commande Remove-Item

Lien vers le fichier : cliquez ici

Sinon de façon basique, on peut donner pour instruction de ne pas s'arrêter en cas d'erreur et on regarde quand voulu si une erreur a été remontée :

Lien vers le fichier : cliquez ici

Autre exemple du même type :

Lien vers le fichier : cliquez ici

Pages Web

Site WebDescription
Scripting GuyGestion des erreurs par les Scripting Guy
Technet about_Preference_VariablesArticle Technet sur about_Preference_Variables

Article(s) précédent(s)